fbpx
logo Antileadership

Comment Florence se crée l’environnement
qui la pousse vers le haut

Florence

Pour être plus précise, avant, soit je ne disais rien, soit je disais trop ou mal. J'avais des paroles parfois amères ou bien j'étais dans l'exubérance. Aujourd'hui, je dis au fur et à mesure. Je me sens plus calme, sereine, joyeuse. Les gens qui m'entourent me disent que je suis plus souriante, plus douce et bienveillante, sans doute parce que je le suis aussi davantage vis à vis de moi !

Florence a rejoint le groupe feu sacré il y a un an. 

Récemment, elle est retombée sur une photo d’elle datant de la même période : ce fut un choc. 
Elle ne s’est pas reconnue !


Effectivement, depuis un an, Florence a bien évolué. Une perte de poids incroyable (15 kg !), et une reprise du goût à la vie dont elle se rappelle encore.

Florence me raconte que récemment, son ex-mari quittait enfin son domicile… Après une procédure lancée depuis l’année dernière ! Un vrai soulagement, pour elle qui reprend goût à la vie depuis cette période.

Mais qu’est ce que ça veut dire pour elle, le goût de la vie ?


Pour être plus précise, avant, soit je ne disais rien, soit je disais trop ou mal. J'avais des paroles parfois amères ou bien j'étais dans l'exubérance. Aujourd'hui, je dis au fur et à mesure. Je me sens plus calme, sereine, joyeuse. Les gens qui m'entourent me disent que je suis plus souriante, plus douce et bienveillante, sans doute parce que je le suis aussi davantage vis à vis de moi ! “

Depuis qu’elle a commencé à travailler sur elle l’année dernière, elle s’est bien rendu compte qu’elle évoluait. Sensible, elle est parvenue peu à peu à prendre du recul, et s’autorise à présent à vivre ses émotions pleinement.

Je ressens parfois le besoin de pleurer. Avant, je n’y laissait pas de place, maintenant je le fais; en choisissant les moments.

Un choix puissant car depuis, Florence se sent bien plus sereine.

une fois les pleurs passés… Je me sens prête à agir.

Tous ces changements sont apparus progressivement tandis qu'elle découvrait le groupe feu sacré, les vidéos, et les partages des incendiés.


En septembre, Florence a rejoint l'Atypik Family.
Elle avait envisagé de le rejoindre dès son lancement, mais… Elle ne s’était pas sentie prête.

Investir sur soi, ça reste un pas à choisir…

Choix qu’elle fit donc en septembre !


Au début, dans la découverte, Florence était un peu sceptique. 
La mise en place des groupes d’inspiration lui a semblé chaotique…

Il est vrai qu’Antileadership était victime de son succès, et que l’afflux d’abonné avait amené son lot de challenges concernant l’organisation !


Mais tout est bien qui finit bien: Florence intègre un groupe de 4 personnes. 
L’aventure est lancée !


Une des problématiques pour elle fut l’heure des coachings.

Impossible pour elle d'être présente à 19h ! Mère de 3 enfants, c’est l’heure du repas. Difficile d’écouter Nicolas coacher tout en s’occupant des enfants, au risque de mettre une cuillère dans l’oeil d’un de ses enfants..! Elle y a donc goûté au travers des replays.

Mais ce n’est pas l’aspect de l’abonnement que retient Florence.


Depuis qu’elle a commencé à évoluer, beaucoup de choses se sont passées dans son entourage.

La séparation avec son mari… 
Des prises de conscience vis à vis de ses proches...


Malgré sa progression vers l’épanouissement, Florence s’est régulièrement sentie seule.

L’abonnement lui a permis de rencontrer des gens dans le même désir qu’elle: aller vers plus d’épanouissement, se challenger pour évoluer, tout en se soutenant les uns les autres.


En quoi le groupe d'inspiration lui a permis d'évoluer ? 


“j’ai pris conscience que j’avais à m’autoriser, à accepter le deuil de ma séparation.”

Cette volonté d’évoluer, cet environnement empli de gens ayant ce désir, s’inspirants les uns les autres rien qu’en étant eux-mêmes…. 

Voilà ce qu’il manquait à Florence pour stabiliser son évolution, et maintenir son énergie dans son envie de s’épanouir !


Car elle a bien compris que c'était là son vrai besoin: 
un environnement nourrissant, qui la stimule et lui donne sans cesse envie d'aller de l'avant, d'alimenter son ambition, ses désirs, son énergie.


Et quel soulagement d'y gouter dans l'Atypik Family !


Florence me confie même qu’avec tout ça, un désir de devenir coach commence à émerger… Actuellement conseillère en insertion socio professionnelle, ce qu’elle fait déjà avec les clientes qui viennent la voir lui donne envie d’aller plus loin dans l’accompagnement, avec des outils supplémentaires !

Tout ça en goûtant aux coachings de l’abonnement, et aux processus d’inspiration.


En tout cas, Florence n’hésite plus à nommer ses besoins et dire là où elle veut aller. 
On a adoré découvrir ce côté direct chez elle et on lui souhaite une belle découverte dans les futurs mois qui arrivent !

L'Atypik Family

Des relations profondes

Un soutien pour tes défis perso/pro

Un système pour kiffer maintenant !


velit, libero. ut Donec fringilla felis facilisis Praesent libero